Badaudage.

 
« Le badaudage, terme réhabilité par les internautes pour signifier la lecture des échanges sur les forums sans y prendre part, n’est cependant pas une activité dans l’air du temps. C’est pourtant celle que pratique Dominique Lucci. Ce temps à soi, à vaquer sinon à divaguer l’amène à une écriture toute particulière : celle du dessin. Il travaille ce médium ancestral avec la précision et la nonchalance qui caractérise ce mode d’expression.
Entre réalité et imaginaire, histoires vraies et fictions, ce jeune grenoblois trace une ligne (dessinée) que chacun de nous peut prendre -ou non- pour la lâcher un peu plus loin pour s’en éloigner ou rebrousser chemin. Aussi nous invite-t-il à revivre des parcours suivis par lui seul en extérieure. Cet écho à une possible promenade réelle et proche, révèle que la mémoire, les choix des promeneurs, leurs arrêts sur image peuvent être très différents. »
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                    Sandrine Martinet.
                                                                                                                 Extrait du communiqué de presse de l’exposition.


Vues de l'exposition Badaudage, La Halle, Pont-en-Royans. 2008.

Salle 1:
Détails ici

Salle 2:




Salle 3: